Johnny, La vie en rock, Frédéric Quinonero p.725
Concert devant la tour Eiffel le 10 juin 2000
imprimer« Lui seul pouvait se permettre de relever un tel défi parce qu'il a le charisme indispensable pour soulever les foules et aussi le répertoire qui touche les cœurs avant l'intellect, écrit Jean-Luc Wachthausen dans Le Figaro. Lui seul, enfin, symbolise cette audace, ce goût du risque, cette générosité qui, depuis quarante ans, ne l'ont jamais quitté et lui donnent des ailes. En cette nuit, sa victoire était d'autant plus belle. » [1]


[1] Le Figaro, 12 juin 2000

Johnny, La vie en rock, Frédéric Quinonero p.725
Concert devant la tour Eiffel le 10 juin 2000

Valid HTML 4.0 Transitional